Ce projet de recherche explore la genèse et l‘évolution des populations francophones en Amérique du Nord et nourrit les réflexions sur les enjeux de l’immigration, de la diversité culturelle et du vivre-ensemble

Objectifs du projet

Ce projet de partenariat financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) vise à mettre en lumière la place centrale des migrations francophones dans la genèse et l’évolution des populations nord-américaines sur une période de trois siècles. L’équipe formée de partenaires communautaires et universitaires, de chercheurs et de collaborateurs étudie l’expérience collective et individuelle des francophones en Amérique du Nord pendant trois siècles.

Les membres du projet adoptent des perspectives novatrices et travaillent de manière concertée afin d’étudier les migrations francophones en alliant les savoir-faire patrimoniaux et universitaires dans une perspective interdisciplinaire, en posant des regards variés selon la variété d’échelles spatiales, sociales et temporelles et en multipliant les interactions entre les niveaux macro et micro. 

Trois axes

Mouvements et processus migratoires

Les mouvements migratoires sont ici définis comme étant les déplacements des individus dans l’espace et les processus migratoires comme étant les facteurs qui expliquent ces déplacements et la façon dont ils se structurent.

Circulations linguistiques et culturelles

Les circulations linguistiques et culturelles se définissent par les circulations des pratiques linguistiques et des idéologies au gré des mouvements migratoires et des échanges entre les populations. Elles englobent des idées, des objets-témoins, des traditions, des pratiques et des modes de consommation.

Récits de migration

Les récits de migration tracent les contours de l’expérience migratoire et de l’établissement dans de nouveaux lieux vécus par les migrants.

Quatre populations

Les Acadiens

Présents sur la côte atlantique dès le début du 17e siècle, leur progression sur le continent, autant aux États-Unis que dans le reste du Canada, est bouleversée par le Grand Dérangement entre 1750-1800

Les Canadiens français

Issus de la vallée du Saint-Laurent à partir du 17e siècle, ils se déploient progressivement sur l’ensemble de l’Amérique du Nord

Les Métis

Nés de la rencontre entre Européens et Premières Nations, ils occupent, à partir de la fin du 18e siècle, de grands pans du centre et de l’ouest du continent

Les migrants franco-européens et libano-syriens

Ils proviennent de France, de Belgique, de Suisse et de Syrie (y compris le territoire actuel du Liban) et s’établissent sur tout le continent à partir du milieu du 19e siècle