APPEL À COMMUNICATIONS

Colloque international : 1971-2021, 50 ans de corpus montréalais

16-18 septembre 2021 │ Maison du développement durable, Montréal (50, rue Sainte-Catherine Ouest)

Résumé 
Le corpus Montréal 1971, qui fête en 2021 son 50e anniversaire, a marqué la sociolinguistique moderne et lancé la recherche sociolinguistique québécoise et canadienne. Ce colloque souhaite souligner l’anniversaire de ce corpus et rendre hommage aux sociolinguistes québécoises et québécois de la première heure. Il réunit des chercheuses et chercheurs interpellés par la diversité du français – en premier lieu à Montréal, mais aussi dans les autres grandes villes de la francophonie – et par le recours à des corpus de langue orale.

Site web du colloque : http://colloque-corpus.evenement.usherbrooke.ca/

Organisateurs
Hélène Blondeau, University of Florida
Marty Laforest, Université du Québec à Trois-Rivières
Wim Remysen, Université de Sherbrooke

CONFÉRENCE

Social Sciences Brown Bag : « Research and Community Partnerships Across North America: The Three Centuries of Francophone Migration Project »

Wedneday, March 4 │12h │ Academic Office Building, Room 201, Michigan Technological University

Résumé 
Major research initiatives and funding agencies are increasingly demanding the formation of large collaborative teams and partnerships. Formal partnerships between academic researchers and community partners can advance knowledge and understanding on critical issues of intellectual, social, economic and cultural significance. By fostering mutual co-operation and sharing of intellectual leadership, partnerships can innovate, build institutional capacity and mobilize research knowledge in accessible ways.
In this informal talk, we will introduce the Trois siècles de migration francophones en Amérique du Nord (3 Centuries of Francophone Migration in North America) project. This partnership project funded by the Social Sciences and Humanities Research Council of Canada aims to highlight the central place of Francophone migrations in the genesis and evolution of North American populations over a period of three centuries. The team of community and university partners, researchers and collaborators are studying the collective and individual experience of Francophones, across spatial scales, as they settled the continent with approaches from the geospatial sciences, history, anthropology, geography, heritage, linguistics, folklore, and more. The project includes over 50 academic partners and over a dozen heritage and community partners, including several here in the Keweenaw.

Conférenciers
Dr. Yves Frenette, Université de Saint-Boniface
Dr. Marc Saint-Hilaire, Université Laval
Dr. Don Lafreniere, MTU Social Sciences
Dr. Sarah Scarlett, MTU Social Sciences

CONFÉRENCE

Le Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal (LHPM-UQAM) accueillera bientôt Monique Milia-Marie-Luce pour une conférence intitulée « « Crise« de la domesticité au Québec: le recours aux bonnes guadeloupéennes, 1910-1911 »

Mardi 18 février 2020 │17h │ local DS-1950, pavillon De Sèves, Université du Québec à Montréal

Conférencier
Monique Milia-Marie-Luce est spécialiste de l’histoire des migrations au XXe siècle et maître de conférences au département d’histoire de l’Université des Antilles (campus de Schoelcher), Martinique.

CONFÉRENCE

Le professeur Yves Frenette présente une conférence intitulée « L’exode des Canadiens français en Nouvelle-Angleterre (1840-1930) ».

Vendredi 31 janvier 2020 │8h30 AM │ 307 Tier Building, University of Manitoba

Conférencier
Yves Frenette est professeur d’histoire à l’Université de Saint-Boniface et titulaire de la Chaire de recherche du Canada de niveau 1 sur les migrations, les transferts et les communautés francophones.

CONFÉRENCE

La Chaire de recherche MTCF, en collaboration avec l’Acfas-Manitoba et le Bureau du Québec à Toronto, vous invite à une Conférence du midi intitulée « La langue française dans le monde : dynamiques démo-linguistiques et le rôle de l’Afrique ».

Mercredi 29 janvier 2020 │11h30 │ salle 0615, Pavillon Marcel-A.-Desautels, Université de Saint-Boniface

Résumé 
L’édition 2019 de La langue française dans le monde (Gallimard, 368 p.) est la 3e édition à laquelle contribue l’Observatoire démographique et statistique de l’espace francophone (ODSEF) de l’Université Laval. Cet ouvrage fouillé et portant sur les données probantes révèle ainsi qu’avec 300 millions de locuteurs, le français est actuellement la cinquième langue la plus parlée au monde. Présente sur les cinq continents, la langue française a toutes les caractéristiques d’une langue mondiale. Comme quelques autres, peu nombreuses, elle se distingue par son statut et l’influence qu’elle exerce dans différents espaces et contextes. En tant que langue d’enseignement, mais aussi comme langue étrangère, la situation de la langue française fait l’objet d’analyses approfondies et d’un état des lieux – global et par grandes régions – qui permettent de mesurer la place singulière qu’occupe cette langue dans le paysage mondial.   Enrichi cette année d’une réflexion prospective sur les conditions des évolutions possibles de l’usage du français – tout particulièrement en Afrique où réside de plus en plus l’essentiel de ses locuteurs –, cet ouvrage examine également en profondeur la réalité des pratiques quotidiennes.  S’appuyant sur certaines des données sociodémographiques présentées dans cet ouvrage, la conférence abordera l’évolution et les transformations que connaît l’espace francophone international et devrait permettre de mieux comprendre les dynamiques démo-linguistiques en son sein tout en relevant certains des enjeux spécifiques pour son avenir.

Conférencier
Richard Marcoux, professeur titulaire et directeur de l’Observatoire démographique et statistique de l’espace francophone (ODSEF) à l’Université Laval est également coordonnateur du Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines (GIERSA). Il a été président du Comité consultatif sur les statistiques démographiques et sociales de l’Institut de la statistique du Québec et président de la Commission d’évaluation l’Institut national d’études démographiques à Paris. Il a été professeur invité à l’Université de Pennsylvanie, à l’Université de Bucarest et à l’Université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne. Il préside le Comité consultatif sur la statistique linguistique de Statistique Canada, siège sur les comités de rédaction de différentes revues scientifiques et intervient dans les médias sur les enjeux démographiques.

Information supplémentaire
Événement gratuit et sans réservation; un léger repas sera servi.

CONFÉRENCE

Dans le cadre de la série de conférences Robert-Painchaud, la Chaire de recherche du Canada sur les migrations, les transferts et les communautés francophones présente Éva Guillorel et Robert Bouthillier : « Entre France et Amérique francophone : les guerres franco-anglaises et leur mémoire en chansons ».

Jeudi 23 janvier 2020 │18h30-20h │ salle Martial-Caron, Université de Saint-Boniface

Résumé 
Parmi les nombreuses sources historiques permettant d’étudier les guerres coloniales franco-anglaises des 17e et 18e siècles, les chansons de tradition orale constituent une documentation originale et encore trop méconnue. Les plus anciennes mentionnent la bataille de Québec en 1690, mais la plupart évoquent des épisodes terrestres et surtout navals de la guerre de la Conquête. Pour certaines d’entre elles, plusieurs dizaines de versions présentant de nombreuses variantes textuelles et musicales ont recueillies en France et plus encore en Amérique francophone depuis le 19e siècle et jusque dans les collectes les plus récentes. Leur analyse permet de s’intéresser aux circuits de circulation de l’information dans l’espace atlantique ainsi qu’aux mécanismes de conservation du souvenir et de construction des mémoires sociales sur le temps long. Cette conférence sera illustrée par l’écoute d’extraits de collectes ethnographiques et par l’interprétation de chants et complaintes en lien avec le thème abordé.

Conférenciers
Robert Bouthillier est chercheur autonome, collecteur, conteur et chanteur. Formé en folklore et en ethnologie à l’Université Laval ainsi qu’à l’EHESS à Paris et à Brest, il a recueilli plusieurs milliers de récits et chants de tradition orale au Québec, en Acadie et en France depuis les années 1970 et jusqu’à aujourd’hui.
Éva Guillorel est maîtresse de conférences en histoire moderne à l’Université de Caen Normandie et membre de l’Institut universitaire de France. Ses recherches portent sur les cultures orales (notamment les chansons) et leur circulation dans l’ouest de la France et dans l’espace atlantique colonial.

Information supplémentaire
La conférence sera précédée d’un goûter au Centre étudiant Étienne-Gaboury à compter de 18 h et sera suivie d’une réception.

CONFÉRENCE

Le professeur Yves Frenette présente une conférence intitulée « Prélude aux contacts linguistiques : les migrations sur le continent nord-américain », dans le cadre du cours « La langue française au Canada : étude philologique » à l’Université d’Ottawa. 

Lundi 20 janvier 2020 │13h │ pavillon Simard, salle 226, Université d’Ottawa

Conférencier
Yves Frenette est professeur d’histoire à l’Université de Saint-Boniface et titulaire de la Chaire de recherche du Canada de niveau 1 sur les migrations, les transferts et les communautés francophones.