Archives nationales du Québec à Montréal (BAnQ Vieux-Montréal) │ 15, 16 et 17 septembre 2022

Le corpus Montréal 1971, qui fête en 2021 son 50e anniversaire, a marqué la sociolinguistique moderne et lancé la recherche sociolinguistique québécoise et canadienne. Ce colloque souhaite souligner l’anniversaire de ce corpus et rendre hommage aux sociolinguistes québécoises et québécois de la première heure. Il réunit des chercheuses et chercheurs s’intéressant à la diversité du français – en premier lieu à Montréal, mais aussi dans les autres grandes villes de la francophonie – et au recours à des corpus de langue orale.

Nous sollicitons plus particulièrement des propositions de communication qui se rattachent à l’un ou à l’autre des trois axes thématiques suivants : 1) la recherche sur le français de Montréal et des grands centres urbains de la francophonie, 2) le développement de corpus sociolinguistiques à l’ère des humanités numériques, 3) l’étude des récits de vie. La programmation de l’événement prévoit par ailleurs la tenue d’une table ronde Nouvelles voies, nouvelles voix en sociolinguistique : ce que nous disent les corpus, organisée par Anne-José Villeneuve et Hélène Blondeau. 

La date limite pour soumettre une proposition de communication (500 mots maximum, sans les références) a été fixée au 1er février 2022. Les soumissions peuvent être envoyées à l’adresse colloque-corpus@usherbrooke.ca.

Appel à communications

Site web du colloque

Dans le cadre de la 10e édition de la Semaine nationale de la généalogie (20-27 novembre 2021), une initiative de la Fédération québécoise des sociétés de généalogie, partenaire du projet de partenariat TSMF, Robert B. Perreault présentera le 20 novembre (13h30, heure de l’Est) prochain une conférence en ligne (Zoom) intitulée  « Les Franco-Américains de la Nouvelle-Angleterre : moins nombreux mais toujours là ».

Pour en savoir plus et s’inscrire

Le 74e congrès de l’Institut d’histoire de l’Amérique française se tiendra à Québec du 20 au 22 octobre 2022 et aura pour thème « Les gens en Amérique française `: contacts, conflits et collaborations ». Le comité vous invite à soumettre des propositions de communication ou de séance avant le 31 mars 2022

Appel à communications de l’IHAF

Mario Robert, président de la Société historique de Montréal et membre du partenariat TSMF, prononcera une conférence intitulée La famille Meese de la Belgique à la Longue-Pointe le 21 octobre 2021 à 9h dans le cadre des activités de l’Atelier d’histoire Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

Guy Parent prononcera une conférence virtuelle intitulée « De Saint-Narcisse-de-Champlain vers les États-Unis : portrait d’une émigration de 1861 à 1930 » le 20 octobre à 13h30 (heure de l’est) dans le cadre des activités de la Société de généalogie du Grand Trois-Rivières. Inscription

Vendredi 26 novembre 2021, 10h-12h, heure de l’est (en ligne : Zoom)

Cet atelier a pour objectif d’offrir aux membres du projet TSMF la possibilité de s’informer et d’échanger sur le jumelage des sources dans le cadre de leurs recherches portant sur les migrations. Il vise plus spécifiquement à donner un bref aperçu de projets qui reposent sur le jumelage des données, autant à petite qu’à grande échelle, et à permettre aux participants d’échanger sur le sujet. L’atelier débutera par cinq courtes présentations sur les corpus et les outils ainsi que sur les défis et, surtout, les possibilités nouvelles qu’offre le jumelage des sources pour l’étude de la mobilité.  Il se poursuivra par une période de questions et de discussion.

Intervenants : Guy Parent, Robert Englebert, Nicole St-Onge, Hélène Vézina et Marie-Eve Harton

« Trois siècles de migrations francophones en Amérique du Nord (1640-1940) »

Alliance française de Toronto │ mercredi 13 octobre 2021 à 19h (en ligne : Zoom)

Résumé 

Dans cette conférence, nous vous proposons un survol de l’histoire des migrations francophones au Canada et aux États-Unis. Débutant avec les migrations fondatrices des 17e et 18e siècles, nous aborderons ensuite le peuplement du continent à partir des trois foyers francophones originaux (Acadie, vallée du Saint-Laurent, Louisiane). Nous nous attarderons ensuite sur la période 1840-1930 qui voit une intensification de la mobilité géographique à la grandeur de l’Amérique, qu’elle soit le fait d’Acadiens, de Canadiens français, de Métis ou d’immigrants franco-européens. En présentant ainsi à grands traits l’évolution des migrations francophones à l’échelle du continent, votre conférencier n’en oubliera pas pour autant de vous présenter les facteurs qui les expliquent.

Conférencier
Yves Frenette, titulaire de la Chaire de recherche du Canada de niveau 1 sur les migrations, les circulations et les communautés francophones. 

La conférence est gratuite !

Pour en savoir plus et réserver

Le projet BALSAC de l’Université du Québec à Chicoutimi souhaite recruter un.e professionnel.le de recherche.

Informations sur l’offre d’emploi

Le concours est ouvert jusqu’au 30 septembre 16h30.

Yves Frenette prononcera une conférence intitulée L’attraction américaine, 1830-1930 devant les membres de la Société d’histoire des Îles-Percées le 29 septembre à 19h30, heure de l’est (Salle Pierre-Viger, Hôtel de ville, 500, rue de la Rivière-aux-Pins, Boucherville).

Pour en savoir plus

Le Centre d’études franco-canadiennes de l’Ouest (CEFCO) et le Projet de partenariat Trois siècles de migrations francophones en Amérique du Nord, 1640-1940 (TSMF) s’associent pour organiser un colloque international et interdisciplinaire intitulé Déplacements et contacts : L’Ouest canadien, l’Amérique et le monde francophone qui se tiendra du 21 au 24 septembre 2022 à l’Université de Saint-Boniface, Winnipeg, Manitoba, Canada.

Appel à communications

Ce colloque international et interdisciplinaire donnera l’occasion aux participants d’examiner, selon des perspectives variées, les déplacements et les contacts à diverses échelles temporelles, géographiques et sociales. Les communications et séances de type comparatif ou comparatiste sont sont fortement encouragées. Elles peuvent porter sur des sujets historiques autant que contemporains.

Le comité organisateur et scientifique du colloque invite des propositions de communication individuelle ou de séance regroupant trois ou quatre participants, qui s’inscrivent dans l’un des trois axes suivants, sans toutefois s’y limiter.

1.   Migrations et mobilités

Explorations, premiers contacts et mobilités liées au commerce des fourrures ; Nomadisme et sédentarité : voyageurs, Métis et Premières Nations ; Colonisation et déploiements : le rôle des autorités coloniales et religieuses ; Fronts pionniers et déplacements ; Exode rural, déplacement (in)volontaire et urbanisation ; L’immigration francophone : d’hier à aujourd’hui ; Dynamiques migratoires dans les communautés francophones ; Convergences et divergences régionales ; Frontières et mouvements migratoires.

2.   Contacts, langues et cultures

Correspondances, témoignages et récits ; Littératures des contacts et des circulations ; Migrations, nouvelles expressions artistiques et littéraires, renouvellement de l’imaginaire francophone ; Contacts et interculturalité : rapport des immigrants à la langue, aux communautés francophones et à la société canadienne ; Éducation et transmission culturelle ; Bilinguisme et plurilinguisme ; Mémoire et représentations des migrations.

3.   Déplacements et identités

Enjeux et défis de l’intégration ; Familles et communautés francophones ; Apports culturels des migrants francophones ; Circulations linguistiques ; Apports migratoires, revitalisation et avenir de la francophonie ; Métissages, cultures et identités ; Revendications et transformations communautaires et sociétales ; Perspectives des jeunes et des nouveaux-arrivants dans les communautés francophones en milieu minoritaire ; Migrations, femmes et rapports de genre.

Les communications pourront être présentées en français ou en anglais. Elles seront d’une quinzaine de minutes chacune de manière à laisser amplement de temps pour les discussions. Elles seront regroupées en séances thématiques. La durée des séances comprenant quatre communications sera d’une heure et demie.

Les propositions de communication ou de séance doivent inclure un titre, le nom et l’affiliation de chaque participant ainsi qu’un résumé d’une longueur maximum de 350 mots. Veuillez également joindre une courte notice biographique pour chacun des participants (environ 125 mots).

Une ou des publications découleront du colloque.

Le CEFCO et le projet TSMF encouragent fortement la participation des jeunes chercheurs.

Les propositions de communication ou de séance complète doivent être envoyées à coordinationtsmf@ustboniface.ca au plus tard le 15 décembre 2021. La confirmation d’acceptation sera envoyée avant le 31 janvier 2022.

Comité organisateur et scientifique :

Yves Frenette, Université de Saint-Boniface, co-président ; Lise Gaboury-Diallo, Université de Saint-Boniface, co-présidente ; Yves Labrèche, Université de Saint-Boniface, coordonnateur ; Diane Pellerin, Université de Saint-Boniface, coordonnatrice ; Irène Chassaing, University of Manitoba ; Samantha Cook, University of Winnipeg ; Sandrine Hallion, Université de Saint-Boniface ; Gilles Lesage, Société historique de Saint-Boniface ; Eftihia Mihelakis, Brandon University ; Phi-Vân Nguyen, Université de Saint-Boniface ; Étienne Rivard, Université de Saint-Boniface ; Anne Sechin, Université de Saint-Boniface.