ATELIER DE FORMATION

L’Observatoire Nord/Sud (CRÉAcT) en collaboration avec le Conseil des archives de la Nouvelle-Écosse (CNSA) offrira bientôt un atelier d’initiation à MemoryNS, un portail web de collections d’archives conservées en Nouvelle-Écosse, intitulé «Introduction to MemoryNS-The Online Portal That Connects You With Archival Material in Nova Scotia» et animé par Lisa Snider, conseillère en archives et coordinatrice du catalogue MemoryNS auprès du CNSA.  

L’événement aura lieu le lundi 23 novembre, de 15h00 à 16h00 en Atlantique (14h00 à 15h00, heure de l’Est) sur la plateforme Zoom

Inscription

Cette activité bénéficie du soutien du gouvernement du Canada ainsi que du projet Trois siècles de migrations francophones en Amérique du Nord, 1640-1940.

PRIX D’EXCELLENCE

Le Prix du meilleur article de la Revue d’histoire de l’Amérique française a été décerné à Nicole St-Onge (Université d’Ottawa) pour son article « Le poste de La Pointe sur l’île Madeline, tremplin vers le monde franco-anichinabé de la traite des fourrures » (vol. 73, no. 1-2, 2019).

Toutes nos félicitations !

CONFÉRENCE EN LIGNE

La Chaire de recherche du Canada en études des minorités de l’Université de Waterloo  vous invite à la conférence en ligne de Clint Bruce intitulée « Africaines et Acadiennes en Louisiane francophone : une autobiographie féminine au service de la microhistoire intersectionnelle ».

Vendredi 23 octobre 2020 │13h30 (Est) │ conférence en ligne

Résumé 
Pour qui connaît l’histoire du peuple acadien, c’est l’épisode de sa déportation par les autorités britanniques à partir de 1755 qui marque la mémoire. Or, cette conférence explorera un aspect moins connu de la diaspora acadienne, susceptible de perturber le traditionnel récit victimaire associé au « Grand Dérangement », à savoir les contacts entre Acadiens établis en Louisiane et Noirs tenus en esclavage aux XVIIIe et XIXe siècles. Cette thématique sera abordée à travers la vie et la famille de Désirée Martin (1830-1877). Arrière-petite-fille d’Acadiens déportés et religieuse défroquée de la Société du Sacré-Cœur, elle est l’auteure des Veillées d’une sœur, ou le destin d’un brin de mousse (1877). Peu étudiée, son autobiographie constitue l’un des rares témoignages écrits d’une Louisianaise d’origine acadienne de cette époque et, détail saillant, elle évoque avec regret l’esclavagisme pratiqué par sa famille et avec tendresse les personnes qui en furent les victimes. Ce livre représente le point de départ d’une étude micro-historique servant à examiner les dynamiques sociales sur la « Côte des Acadiens », région sucrière sur le Mississippi, depuis la période coloniale jusqu’à la guerre de Sécession et la Reconstruction. Du coup, il s’agit d’apporter un éclairage nouveau sur l’histoire des femmes en Amérique du Nord.

Conférencier
Clint Bruce, professeur au département des sciences humaines de l’Université Sainte-Anne, est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études acadiennes et transnationales (CRÉAcT). Il est également directeur de l’Observatoire Nord/Sud et codirecteur de la revue Port Acadie. Son programme de recherche étudie l’évolution historique de la diaspora acadienne ainsi que ses transformations actuelles. Clint détient un doctorat en études francophones (Brown U.) et une maîtrise en éducation (CUNY). En 2017, il a été nommé chercheur associé de l’Institut Wilson d’histoire canadienne (McMaster U.). Ses travaux ont paru dans divers ouvrages et revues comme Francophonies d’AmériqueRecherches sociographiquesHistoire engagée et Anthropological Quarterly. Il prépare actuellement deux livres : Afro-Creole Poetry in French from Louisiana’s Radical Civil War-Era Newspapers: A Bilingual Edition, à paraître en 2020 chez The Historic New Orleans Collection, et un manuscrit, L’expérience acadienne au temps de l’esclavage : Désirée Martin et les siens en Louisiane créole.

Inscription
CRCEMINORITES@GMAIL.COM

INVITATION

Les Presses de l’Université d’Ottawa et le Musée canadien de l’histoire vous invitent au lancement du livre Sharing Spaces : Essays in Honour of Sherry Olson, sous la direction de Robert Sweeny

L’événement aura lieu le mercredi 7 octobre 2020, de midi à 12h45 (HAE) sur la plateforme Zoom

Inscription

APPEL À CANDIDATURES – STAGE DE RECHERCHE MITACS GLOBALINK

Projet de recherche Devenir Montréalais au 19e siècle: processus et parcours migratoires 

Public visé : étudiant.e de 1er cycle avec une formation en histoire ou dans une discipline connexe

Superviseure : Joanne Burgess, Université du Québec à Montréal

Date de début envisagée : 10 mai 2021

Information : Stage de recherche Mitacs Globalink

Information : Description du projet de recherche (No˚ d’identification du projet 24075)

Date limite de dépôt de candidature : 23 septembre 2020 à 13h, HP.

APPEL À CONTRIBUTIONS

Colloque de la revue Relations internationales – La Francophonie : espace de circulations transnationales dans un monde global et connecté (fin XIXe-XXe s.)

28-29 mai 2021 │ Université de Fribourg (Suisse)

Fondé sur ces questions de base, ce colloque de la revue Relations internationales a vocation à étudier l’histoire de la Francophonie, de la fin du XIXe siècle à nos jours, des réseaux, des échanges et des institutions que le partage de la langue française a produits, mais aussi des tensions et des crises qu’elle a fait naître ou qu’elle a eu à gérer. Première pierre d’une histoire globale et connectée de la Francophonie issue de regards scientifiques croisés et critiques, le colloque sera organisé à l’Université de Fribourg (Suisse), en partenariat avec le Centre suisse d’études sur le Québec et la Francophonie et l’Institut international pour la Francophonie 2IF de l’Université de Lyon.

Les propositions de communication avec résumé de 300 mots max. et CV des contributrices et contributeurs sont à envoyer jusqu’au 31 décembre 2020 à l’adresse suivante, avec mention « Colloque Relations internationales » : ceqf@unifr.ch

Appel complet

Organisateurs
Matthieu Gillabert, Université de Fribourg
Claude Hauser, Université de Fribourg
Pierre Journoud, Université Paul-Valéry Montpellier 3

JOURNÉE D’ÉTUDE VIRTUELLE

Journée d’étude annuelle du projet de partenariat Trois siècles de migrations francophones en Amérique du Nord (TSMF)

12 septembre 2020 │ Université Laval

Thème : Les expositions virtuelles

8h30 Mot de bienvenue – Yves Frenette (Université de Saint-Boniface)

8h40 Présentation du conférencier – Martin Pâquet (Université Laval)

8h45-9h45 Conférence « Gérer le virtuel, domestiquer le numérique : les musées à l’ère des données massives » – Jean-François Gauvin (Université Laval)

Contact : coordinationtsmf@ustboniface.ca

APPEL À COMMUNICATIONS

Colloque international : 1971-2021, 50 ans de corpus montréalais

16-18 septembre 2021 │ Maison du développement durable, Montréal (50, rue Sainte-Catherine Ouest)

Résumé 
Le corpus Montréal 1971, qui fête en 2021 son 50e anniversaire, a marqué la sociolinguistique moderne et lancé la recherche sociolinguistique québécoise et canadienne. Ce colloque souhaite souligner l’anniversaire de ce corpus et rendre hommage aux sociolinguistes québécoises et québécois de la première heure. Il réunit des chercheuses et chercheurs interpellés par la diversité du français – en premier lieu à Montréal, mais aussi dans les autres grandes villes de la francophonie – et par le recours à des corpus de langue orale.

Site web du colloque

Organisateurs
Hélène Blondeau, University of Florida
Marty Laforest, Université du Québec à Trois-Rivières
Wim Remysen, Université de Sherbrooke

CONFÉRENCE

La Chaire de recherche MTCF, en collaboration avec l’Acfas-Manitoba et le Bureau du Québec à Toronto, vous invite à une Conférence du midi intitulée « La langue française dans le monde : dynamiques démo-linguistiques et le rôle de l’Afrique ».

Mercredi 29 janvier 2020 │11h30 │ salle 0615, Pavillon Marcel-A.-Desautels, Université de Saint-Boniface

Résumé 
L’édition 2019 de La langue française dans le monde (Gallimard, 368 p.) est la 3e édition à laquelle contribue l’Observatoire démographique et statistique de l’espace francophone (ODSEF) de l’Université Laval. Cet ouvrage fouillé et portant sur les données probantes révèle ainsi qu’avec 300 millions de locuteurs, le français est actuellement la cinquième langue la plus parlée au monde. Présente sur les cinq continents, la langue française a toutes les caractéristiques d’une langue mondiale. Comme quelques autres, peu nombreuses, elle se distingue par son statut et l’influence qu’elle exerce dans différents espaces et contextes. En tant que langue d’enseignement, mais aussi comme langue étrangère, la situation de la langue française fait l’objet d’analyses approfondies et d’un état des lieux – global et par grandes régions – qui permettent de mesurer la place singulière qu’occupe cette langue dans le paysage mondial.   Enrichi cette année d’une réflexion prospective sur les conditions des évolutions possibles de l’usage du français – tout particulièrement en Afrique où réside de plus en plus l’essentiel de ses locuteurs –, cet ouvrage examine également en profondeur la réalité des pratiques quotidiennes.  S’appuyant sur certaines des données sociodémographiques présentées dans cet ouvrage, la conférence abordera l’évolution et les transformations que connaît l’espace francophone international et devrait permettre de mieux comprendre les dynamiques démo-linguistiques en son sein tout en relevant certains des enjeux spécifiques pour son avenir.

Conférencier
Richard Marcoux, professeur titulaire et directeur de l’Observatoire démographique et statistique de l’espace francophone (ODSEF) à l’Université Laval est également coordonnateur du Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines (GIERSA). Il a été président du Comité consultatif sur les statistiques démographiques et sociales de l’Institut de la statistique du Québec et président de la Commission d’évaluation l’Institut national d’études démographiques à Paris. Il a été professeur invité à l’Université de Pennsylvanie, à l’Université de Bucarest et à l’Université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne. Il préside le Comité consultatif sur la statistique linguistique de Statistique Canada, siège sur les comités de rédaction de différentes revues scientifiques et intervient dans les médias sur les enjeux démographiques.

Information supplémentaire
Événement gratuit et sans réservation; un léger repas sera servi.